Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Gens du voyage

A l’heure actuelle, quatre aires de stationnement d'assez grande dimension (deux aires de séjour et deux aires de transit) sont officiellement à la disposition des gens du voyage dans le canton de Berne. Cela n’est pas suffisant, comme le montrent les lignes directrices «Aires de séjour et de transit destinées aux gens du voyage dans le canton de Berne» (2011) (PDF, 2 Mo, 12 pages) ainsi que l’occupation de la zone de «kleine Allmend» à Berne par un groupe de gens du voyage en avril 2014. Par la suite, le canton a rapidement créé des aires de stationnement provisoires, en collaboration avec des communes et des propriétaires fonciers. Celles-ci sont accessibles depuis le printemps et jusqu'à la fin de l'automne et se trouvent à Berne, Bienne et Matten bei Interlaken.

 

Le Conseil-exécutif avait adopté déjà en janvier 2013 une «stratégie relative au choix des emplacements pour les gens du voyage dans le canton de Berne» (disponible en allemand uniquement) (PDF, 2 Mo, 14 pages). Celle-ci contient notamment les résultats d’une évaluation des sites potentiels pour créer de nouvelles aires destinées aux gens du voyage. En mai 2014, le Conseil-exécutif a chargé la JCE, dans un ACE (disponible en allemand uniquement) (PDF, 93 Ko, 1 page), de créer jusqu’à sept nouvelles aires de séjour et de transit et d’offrir des garanties en termes d’aménagement du territoire jusqu'en 2017. Le groupe de travail «Gens du voyage» doit jouer un rôle important à cet égard. Composé de représentants du canton, des associations communales bernoises et des gens du voyage, il permet d’intégrer les différents acteurs concernés dans le processus. Le dialogue avec les communes est très important pour favoriser l’acceptation des gens du voyage.

 

Le 12 septembre 2016, le Grand Conseil du canton de Berne s’est clairement prononcé en faveur du crédit-cadre pour la planification et la réalisation d’aires de stationnement destinées aux gens du voyage de nationalité suisse; de nouvelles aires de ce type verront donc le jour à Cerlier, Herzogenbuchsee et Muri bei Bern. S’agissant du crédit d’objet pour la planification et la réalisation d’une aire de transit destinée aux gens du voyage étrangers, il a par contre décidé de renvoyer l’affaire au Conseil-exécutif (PDF, 117 Ko, 1 page). Le Conseil-exécutif a ensuite conduit des négociations avec la Confédération et cherché d’autres lieux possibles. Lors de la session de mars 2019, le Grand Conseil a approuvé un crédit d’objet pour la planification, l’étude de projet et la réalisation d’une aire de transit destiné aux gens du voyage étrangers à Wileroltigen. Ce crédit était soumis au référendum financier. Le Conseil-exécutif a constaté que la demande de vote populaire a abouti en août 2019. La population sera donc amenée à se prononcer sur la question début 2020. Avant qu’une aire de transit définitive soit disponible, des aires de stationnement provisoires doivent être proposées à l’intérieur des frontières cantonales aux gens du voyage étrangers.


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.jgk.be.ch/jgk/fr/index/raumplanung/raumplanung/kantonale_raumplanung/fahrende.html