Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Patrimoine de l’UNESCO: des valeurs naturelles et paysagères d'importance mondiale

Le site «Alpes suisses Jungfrau-Aletsch» a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO le 13 décembre 2001 (sous son nom de l'époque, à savoir «région Jungfrau-Aletsch-Bietschhorn», ou JAB), devenant ainsi le premier site alpin à y figurer. Conformément à la Convention du patrimoine mondial de l’UNESCO de 1972, les objets de cette liste ont une valeur universelle exceptionnelle; ils doivent par conséquent être protégés et préservés pour les générations futures.

@Unesco Weltnaturerbe SAJA

Agrandir l'image Jungfraujoch et glacier d'Aletsch @Site "Alpes suisses Jungfrau-Aletsch" inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO

En juin 2007, le Comité du patrimoine mondial de l’UNESCO a approuvé le plan de gestion du JAB et l’extension du territoire sous protection de 285 km2 à 824 km2, tout en priant l’organe responsable d’en adapter le nom. A fin 2007, l’association a été transformée en fondation. Au printemps 2008, le conseil de fondation a décidé de rebaptiser le JAB site «Alpes suisses Jungfrau-Aletsch» inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO (nom original: «UNESCO Welterbe Schweizer Alpen Jungfrau-Aletsch» [SAJA]). Ce nom a été approuvé par le Comité du patrimoine mondial en juillet 2008.

Les qualités du site «Alpes suisses Jungfrau-Aletsch»

Trois critères ont été déterminants dans le choix d'inscrire le site SAJA dans la liste du patrimoine mondial:

1. Le glacier d'Aletsch est un témoin de l'évolution climatique

Le site est un exemple remarquable de la formation des Hautes Alpes et de la diversité des formes géologiques et géomorphologiques qui lui sont associées, d’où un intérêt scientifique majeur en relation avec l’histoire de l’ère glaciaire et les processus en cours, surtout en ce qui concerne les changements climatiques.

2. La forêt d'Aletsch constitue un biotope précieux

Le site offre un large éventail d’écosystèmes alpins et subalpins, qui se développent d'ailleurs sur les nouveaux espaces libérés par les glaciers en recul. La région comprend de magnifiques exemples d'évolution écologique, y compris la très caractéristique limite supérieure et inférieure des arbres de la forêt d’Aletsch.

3. La région d'Aletsch forme un paysage unique en son genre

Admirer une forêt derrière laquelle s'étend un glacier est unique au monde, et cette image a joué un rôle important en Europe dans la littérature, l’art, l’alpinisme et le tourisme alpin. C'est dans ce paysage impressionnant, reconnu mondialement comme l’une des régions de montagne les plus spectaculaires, qu'est situé le plus grand glacier de l'arc alpin. Son rôle, pour le tourisme tant régional que national, est donc tout à fait essentiel.


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.jgk.be.ch/jgk/fr/index/raumplanung/raumplanung/kantonale_raumplanung/paerke/welterbe.html