Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Vers un milieu bâti plus compact

L’urbanisation interne constitue un objectif important de l’aménagement du territoire, dans le canton de Berne aussi bien qu’ailleurs. Les zones à bâtir mal exploitées, les îlots non construits et les friches urbaines doivent faire l’objet de mesures de construction ou être mieux utilisées avant que des terrains à bâtir ne soient équipés ou que de nouveaux terrains ne soient classés en zone à bâtir. Les villes et les villages ne devraient pas s’étendre mais se développer à l’intérieur des zones déjà construites, ce qui permettrait de freiner le mitage du territoire et de protéger les terres arables ainsi que le paysage.

Dans son rapport sur l’aménagement du territoire de 2010, le Conseil-exécutif présentait déjà la canalisation de l’urbanisation vers des emplacements centraux jouissant d’une bonne desserte par les transports publics ainsi que la densification du tissu bâti comme les plus grands défis de la législature en cours. Le rapport de 2014 insiste lui aussi sur l’aspect primordial de la concentration de l’urbanisation et donc de la protection des terres cultivables. La population a fait sienne la volonté de combattre le mitage du territoire: en effet, en mars 2013, le peuple suisse a accepté la révision de la loi sur l’aménagement du territoire (LAT) à une large majorité. Dans le canton de Berne, le oui l’a emporté à 66,8 pour cent.


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.jgk.be.ch/jgk/fr/index/raumplanung/raumplanung/kantonale_raumplanung/siedlungsentwicklungnachinnen.html